Seigneur, Tu m’as soustrait des méchants. Psaume 73

Le Fils de Dieu aide et enseigne en permanence ceux qui savent entendre
par la voie de l'intime intuition de l'esprit, centre émotionnel de leur être.
De l'ancien et du nouveau testament, de la 2eme bible ou troisieme testament.
Il intervient et transmet aussi(apres le spiritisme élevé mais oublié par l'humanite),
par des Esprits dèjà incarnés ou envoyés, en procédant de la médiumnité.
A condition toutefois que ceux-ci en est été chargés directement par le Seigneur.

Modérateur : co-admin

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
Messages : 426
Enregistré le : 15 août 2016, 12:33
Localisation : Centre et Jura
Contact :

Seigneur, Tu m’as soustrait des méchants. Psaume 73

#1 Message non lupar admin » 28 janv. 2017, 15:02

Psaume d'Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israel, Pour ceux qui ont le coeur pure
Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de glisser
Car je portais envie aux insensés En voyant le bonheur des méchants
Rien ne les tourmente jusqu'à leur mort, Et leur corps est chargé d'embonpoint
Ils n'ont aucune part aux souffrances humaines, Ils ne sont point frappés comme le reste des hommes
Aussi l'orgeuil leur sert de collier, La violence est le vetement qui les enveloppe
L'iniquité sort de leurs entrailles, Les pensées de leur coeur se font jour
Ils raillent, et parlent méchamment d'oppri; Ils proferent des discours hautains
Ils élevent leur bouche jusqu'aux cieux, Et leur langue se promene sur la Terre
Voila pourquoi son peuple se tourne de leur coté, Il avale l'eau abondamment
Et il dit : Comment Dieu saurait-il ? Comment le Tres-Haut connaitrait-il?
Ainsi sont les méchants, Toujours heureux, ils accroissent leurs richesses
C'est donc en vain que j'ai purfifié mon coeur, Et que j'ai lavé mes mains dans l'innocence
Chaque jour je suis frappé, Tous les matins mon chatiment est la
Si je disais : je veux parler comme eux, Vici, je trahirais la race de tes enfants
Quand j'ai réfléchi la-dessus pour m'éclairer, La difficulté fut grande à mes yeux
Jusqu'a que j'eusse penetré dans les sacntuaires de Dieu, Et que j'eusse pris garde au sort final des mechants
Oui, tu les places sur des voies glissantes, Tu les fais tomber et les mets en ruines
Eh quoi ! en un instant les voila détruits! Ils sont enlevés, anéantis par une fin soudaine !
Comme unsonge au réveil, Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image
Lorsque mon coeur s'aigrissait, Et que je me sentais percé dans les entrailles
J'etais stupdie et sans intelligence, J'étais a ton egard comme les betes
Cependant, je suis toujours avec Toi, Tu m'as saisi la main droite
Tu me conduiras par ton conseil, Puis Tu me recevras dans la gloire
Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je me prends plaisir qu'en toi
Ma chair et mon coeur peuvent se consumer: Dieu sera toujours le rocher de mon coeur et mon partage
Car voici, ceux qui s'éloignent de toi périssent, Tu anéantis tous ceux qui te sont infideles
Pour moi, m'approcher de Dieu, c'est mon bien : Je place mon refuge dans le Seigneur, l'Eternel, Afin de raconter toutes tes oeuvres.

https://youtu.be/moyyy22Tpqc?list=PLAYxOSLrgm2-GbJPePjHrgI-4akm5h3KD

Retourner vers « Jésus Christ »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité